La synagogue Massorti de Nice

Maayane Or : La synagogue reconnue d'utilité juive !

Franck Médioni Président

Maayane Or, “Source de Lumière” en hébreu, a été fondée en 1996 à Nice. Elle appartient au Mouvement Massorti qui prône une approche dynamique de la halakha (loi juive).  Nous vous accueillons tout au long de l’année dans une ambiance chaleureuse et respectueuse du chemin spirituel et religieux de chacun.
Nos offices suivent la trame habituelle des offices religieux juifs, seule l’égalité homme/femme au sein de la synagogue différera de l’approche de nos frères dits “orthodoxes”.  
Nous assurons tous les services d’une communauté culturelle et cultuelle juive, depuis la naissance, en passant par la Bat/Bar Mitzvah, la Houpah (mariage), les conversions… Et nous accompagnons nos fidèles également dans les moments plus difficiles de la vie tels que la maladie ou le deuil.
Aujourd’hui Maayane Or fait partie des communautés fortes de la région. Elle est membre du bureau exécutif du Crif, du FSJU et soutient de nombreuses autres associations juives telles que Yad Vashem, France Israël, le Keren Hayessod…

Chaque semaine un Talmud Torah accueille des dizaines d’enfants pour leur donner une identité juive et toutes les connaissances nécessaires à la réalisation de leur Bat et Bar Mitzvah, et un mouvement de jeunesse Noam Maayane Or, se réunit régulièrement et organise des activités pour les jeunes de la communautés.
Plusieurs cours sont dispensés par notre rabbin (Talmud, pensée juive, hébreu biblique, préparation à la conversion…) et nous sommes en partenariat avec l’Organisation Sioniste Mondiale pour les cours d’Oulpan. Par ailleurs Maayane Or organise plusieurs fois par an des conférences avec des intervenants prestigieux, sur de nombreux sujets ayant traits au judaïsme.
Maayane Or suit le rythme des fêtes juives, et assure tout au long de l’année des offices de fêtes, des sédarim pour Pessah ou Roch Hachanah et régulièrement des repas chabbatiques qui réunissent de nombreux fidèles et amis. 
Comme des centaines de personnes déjà, rejoignez “Maayane Or, la Synagogue reconnue d’utilité juive” !

Notre Rabbin, David Touboul

David Touboul, Rabbin de Maayane Or

Rabbin David Touboul

Né à Nice en 1977, le Rabbin David Touboul, exerce à temps complet au sein de Maayane Or.  depuis 2009.
Il est issu d’une famille de Juifs d’Algérie, à la fois attachés aux traditions et tournés vers la culture française. A la fin de sa scolarité, il choisit de vivre une année en Israël puis, de retour en France, il étudie l’hébreu et l’histoire juive à l’Institut National des Langues Orientales de Paris. Il suit également, en parallèle, les enseignements de quelques grands maîtres lors d’un programme éducatif de l’Alliance Israélite Universelle. 

Après une longue recherche intellectuelle et spirituelle, il choisit de fréquenter la communauté Massorti Adath Shalom à Paris XVe, sous la direction du Rabbin Rivon Krygier. Persuadé de la pertinence de la pensée Massorti, il entreprend avec succès des études rabbiniques à l’institut Schechter de Jérusalem.

À Maayane Or, le rabbin David touboul intervient pour superviser l’ensemble de l’activité religieuse et notamment :  les conversions, le suivi des enfants pour la Bat et Bar Mitzvah, les cérémonies diverses (nomination, circoncision), les mariages, l’éducation religieuse et il dispense des cours hebdomadaires accessibles également par ZOOM. 
Très impliqué dans le développement de la culture juive, il travaille en étroite collaboration avec les administrateurs pour mettre en place des cycles de conférences au sein de Maayane Or, mais aussi en collaboration avec les amitiés Judéo-chrétiennes.
Le rabbin David Touboul anime chaque semaine, le jeudi à 10H, à la radio Juive de Nice, Radio Chalom Nitsan, une chronique “Un rabbin ne devrait pas dire ça”. Il est également l’aumônier israélite du CHU de Nice et rabbin officiel de La Marche de Saint-Martin-Vésubie, organisée par Yad Vashem Côte d’Azur.

Rabbin Référent de Marseille et d’Aix-en-Provence, il représente également les rabbins Massorti de France au sein du conseil d’administration de Massorti France. 

Le Conseil d'administation

Le Bureau

Franck Médioni
Président
contact@massorti-nice.com /  06 82 02 81 90

Gilberte Jakubowicz
Trésorière
tresoriere@massorti-nice.com / 06 25 92 45 00

Danielle Médioni
Secrétaire Générale
contact@massorti-nice.com /  06 14 07 35 86

Les administrateurs

Emmanuelle Rouxel
Trésorière adjointe
06 82 57 98 10

Dvorah Massa
Culture
06 14 92 21 90

Lise Gomel
Conférences
06 03 15 82 08

Gilles Malochet
Logisitique
06 09 95 41 78

Elisabeth Benhamou 
Kidouchim
06 16 80 96 23

Mikhaël Haioun
Informatique / Réseaux
06 70 54 81 94

Pourquoi et comment adhérer à Mayane Or

La Communauté Maayane Or ne vit que par la générosité de ses membres. En effet, ce sont les cotisations et dons qui permettent d’organiser les offices, la célébration des fêtes, l’éducation et les animations pour les enfants, et les autres activités d’enseignement.
Les cotisations correspondent à 20% de notre budget annuel. Votre adhésion, au-delà son aspect financier, est aussi la marque de votre soutien, de votre adhésion et de votre volonté de prendre une place à part entière au sein de notre communauté.[1]
La cotisation incluant une part reversée à Massorti France qui coordonne et promeut le développement du mouvement Massorti en France, votre adhésion vous donne automatiquement accès à toutes les communautés affiliées.
Pour plus d’équité, le rééquilibrage entre cotisations « couple » et « individuel » est désormais assuré.
La cotisation est exigible dès le 1er trimestre pour l’année civile entière. [2]
Pour mémoire, 2/3 de votre cotisation est déductible de vos impôts dans la limite prévue par la loi. Ainsi, pour une somme versée de 660 euros, vous bénéficiez d’une réduction d’impôts de 440 euros. Votre cotisation ne vous « coûte » donc que 220 euros. Une feuille Cerfa vous sera adressée.
Vous pouvez régler votre cotisation en ligne par PayPal en un versement ou Vous pouvez aussi utiliser l’ordre de virement  mensuel ou adresser votre chèque au secrétariat en téléchargeant le bulletin.

[1] Nous vous rappelons qu’il faut être de confession juive pour devenir membre de notre communauté. Les personnes qui souhaitent devenir juives ou régulariser leur statut de judéité peuvent prendre contact avec notre rabbin.
[2] La communauté est ouverte à tous, quels que soient leurs moyens ; en cas de difficulté financière ou si vous ne pouvez pas bénéficier de l’avantage CERFA, contactez le Trésorier ou l’un de nos administrateurs.

Judaïsme Massorti : un courant majeur dans le monde !

Le judaïsme massorti (appelé Conservative Judaism aux États-Unis et au Canada) est un courant du judaïsme contemporain. Développé sur les bases du judaïsme positif-historique postulé par Zecharias Frankel, il revendique une Halakha évolutive et adaptée aux contraintes de la vie moderne tout en conservant un cadre traditionnel notamment dans les domaines du culte. 
Le mouvement occupe pendant le xxe siècle une position privilégiée dans le judaïsme américain, offrant une pratique moins contraignante que celle du judaïsme orthodoxe tout en conservant une plus grande place aux traditions que dans le judaïsme réformé. Sa position mitoyenne entraîne cependant des différences sensibles entre diverses congrégations massortites et des schismes internes, avec la création en 1963 du judaïsme reconstructionniste par Mordecai Kaplan et, vingt ans plus tard, de l’Union for Traditional Judaism (en) par David Weiss Halivni. Au XXIe Siècle, le mouvement semble connaître une forte progression des centres massortim dans le monde, notamment en Europe.

Téléchargez les 7 piliers du Judaïsme Massorti

Découvrez les 6 autres communautés affiliées à

Paris XVe

Paris XXe

St-Germain-en-Laye

Marseille

Aix-en-Provence

FAUX : La notion de Halakha est même au centre du judaïsme Massorti. De grands décisionnaires travaillent quotidiennement sur la Halakha et ses possibles évolutions en fonction du contexte historique et sociologique. Toute évolution doit trouver son explication et sa justification dans la Halakha elle-même et dans les interprétations, commentaires et exégèses des sages et des grands rabbins issus du monde orthodoxe, Massorti, Hassidique…

VRAI et FAUX : Le Mouvement Massorti pense qu’il faut accueillir avec bienveillance les personnes désireuses de rejoindre la communauté juive. Le Rabbin juge de la motivation du candidat et lui expose, avec objectivité, les difficultés qu’il risque de rencontrer. Si le Rabbin et le candidat sont d’accord pour poursuivre le processus, ce dernier doit suivre un cycle d’études (hébreu, cours de pensée juive, Talmud…). Une présence aux offices et une implication dans la communauté sont également demandées. Au terme de sa formation, le candidat passe devant un Beth Din (tribunal rabbinique constitué de trois rabbins). Puis, pour parachever le processus de conversion, l’homme devra se faire circoncire et la femme, comme l’homme, passeront au Mikve (bain rituel).

FAUX : Comme dans toutes les communautés, les synagogues Massorti sont constituées de personnes Chomerei Chabbat et de personnes moins pratiquantes. La différence vient du fait que tout juif qui a envie de fréquenter la synagogue doit être accueilli sans être ni jugé, ni déprécié, en raison de son degré de pratique.

FAUX : Bien que nous respections le système de pensée défendu par le Mouvement Libéral, le Mouvement Massorti soutient que la Halakha, le Talmud, le Midrash, le Choulkhan Arkhoukh… font partie de la culture et de la tradition juive. Le mouvement Massorti se considère totalement soumis à la Halakha. S’il convient d’instaurer une évolution (place de la femme dans la synagogue, par exemple), elle doit être justifiée sur le plan halakhique. Un Rabbin libéral ne se souciera pas forcément d’une telle démarche et justifiera sa décision en se basant beaucoup plus sur des considérations sociologiques et morales que purement légales.

VRAI et FAUX : Si les parents manifestent le désir d’éduquer leur enfant dans la tradition juive, nous accueillons celui-ci avec le plus grand plaisir et le plus grand respect dans nos cours de Talmud Torah et à nos offices. Cependant pour être reconnu officiellement comme juif,il devra suivre un parcours de conversion (Beth-Din et mikve – bain rituel-) avant d’effectuer sa Bar ou Bat-Mitzvah.

VRAI, MAIS : La circoncision peut être pratiquée en vue d’une conversion. Elle peut être accomplie par un mohel (circonciseur attitré) avec tout le cérémonial religieux. Toutefois, l’acte ne constitue pas encore une conversion mais seulement sa première phase. Les bénédictions prononcées sont différentes que celles habituellement récitées. Elles précisent qu’il s’agit d’une circoncision en vue d’une conversion future. La nomination hébraïque de l’enfant est également différente : au lieu de dire qu’il s’appellera désormais Untel fils de Untel et Unetelle, il est dit que tel sera son nom après avoir suivi un processus de conversion et avoir été immergé dans un mikve (bain rituel). La nomination d’une fille suit le même processus.